Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Beaux-Arts Classiques et Art traditionnel

On parle de Beaux-Arts depuis la moitié du XVe s. avec la Renaissance qui clos l'époque médiévale pour redécouvrir de la littérature de l'Antiquité, la philosophie et les sciences, avec pour point de départ l'Italie avant de gagner l'Europe entière au XVIe : Arcimboldo, Botticelli, Greco, Michel-Ange, Raphaël, Titien, Vinci…

Se répand ensuite progressivement le Baroque dès la moité du XVIe, exagérant le mouvement ainsi que les effets décoratifs et dramatiques jusqu'au XVIIIe : Caravage, Le Nain, Rembrandt, Rubens, Velasquez, Vermeer…

A partir de la moitié du XVIIe, sous Louis XIV et l’autorité de Mazarin, le Classicisme impose un retour à Raphaël comme référence. La raison triomphe sur le désordre des passions, la composition et le dessin priment sur la couleur, le concept sur la séduction des sens : Le Brun, Poussin…

Au XVIIIe à partir de la Régence, le Rococo d'inspiration baroque, supplante le classicisme, jugé alors trop solennel et formel, voire lourd, qui a marqué le règne du Roi Soleil : Boucher, Fragonard, La Tour, Watteau…
Sous Louis XVI et jusqu'au Premier Empire, du mi XVIIIe au début XIXe, le Neo-Classicisme prône un retour à la vertu et à la simplicité de l'antique après le baroque et les excès des frivolités du rococo des années précédentes : David, Gros, Ingres…
Début XIXe sous Louis-Philippe, le Romantisme promeut le cœur et la passion, l’irrationnel et l’imaginaire, le désordre et l’exaltation, la couleur, la touche, le culte des mythologies : Bonington, Delacroix, Doré, Gericault, Goya, Turner…
Mi-XIXe, sous le second Empire, une peinture académique surnommée Art Pompier tente de s'imposer. L'Académisme est caractérisé par un goût pour les grands thèmes Napoléonien, historiques et pour l'orientalisme : Cabanel, Gérôme
Dérivé du Romantisme, mais marqué par la révolution de 1848, le Réalisme classique se caractérise par une quête du réel, une représentation brute de la vie quotidienne et l'exploration de thèmes sociétaux : Bonvin, Courbet (Chef de file), Daumier, Fantin-Latour, Legros, Manet, Millet, Rodin, Sargent, Whistler…
A la fin du XIXe, le Naturalisme faisant suite au réalisme, illustre la perspective darwinienne de la vie et la croyance en la futilité des efforts de l'Homme face à la puissance de la Nature. Bonheur, Meunier, Moutte, Raffaelli…

150,00 € l'unité Bonington 1966 Jacquemart-André 1 produit en stock Ajouter au panier
80,00 € l'unité Naïfs espagnols 1961 Galerie Gaveau 1 produit en stock Ajouter au panier
110,00 € l'unité Toulouse 1953 Trad. populaires 1 produit en stock Ajouter au panier
180,00 € l'unité Vin France 1953 Archives Nationales 1 produit en stock Ajouter au panier

Votre panier

Le panier est vide

Découvrez nos éditions